aos
Publiée par EDP Santé
Open Access
Numéro
Actual. Odonto-Stomatol.
Numéro 241, Mars 2008
Page(s) 7 - 21
Section Prothèse
DOI https://doi.org/10.1051/aos:2008007
Publié en ligne 26 juin 2008
  1. Bolhuis Henricus PB, Pameijer Jan HN. Reconstitutions préprothétiques pour couronnes et bridges. Réalités cliniques 2000; 11(4):461-476.
  2. Aboudharam G, Laurent M. Évolution et indications des reconstitutions corono-radiculaires indirectes. Cahiers de Prothèse 2001; 116:61-71.
  3. Pourreyron L, Abadie JM. Étude au M.E.B. des composants et des interfaces d’un nouveau système de reconstruction corono-radiculaire. Cahiers de Prothèse 1993;84:32-46.
  4. Calamand P, Pfeffer D. Reconstitutions prothétiques «tout céramique» : un concept novateur. Clinic 1996;17(10):567-572.
  5. Purton DG, Payne JA. Tenons radiculaires : fibre de carbone ou acier inoxydable ? Clinic 1996;17(5):275-279.
  6. Gonthier S, Desreumax-Gonthier M. Influence esthétique des reconstitutions corono-radiculaires. Réalités Cliniques 2003; 14(4):443-456.
  7. Chafaie A. Reconstitution corono-radiculaire à l’aide de tenons à base de fibres de quartz et de résine composite. Cahiers de Prothèse 2001; 116:83-87.
  8. Pierrisnard L. Conservation des dents délabrées et reconstitutions corono-radiculaires (consensus, évolution et perspectives). Chir Dent Fr 1999;952: 40-42.
  9. Porzier J, Benner L, Radiguet J, Losfeld R. Reconstitutions préprothétiques immédiates des dents dépulpées. Cahiers de Prothèse 1988; 63:35-46.
  10. Geoffrion J, Bartala M. Économie tissulaire et préparations des ancrages corono-radiculaires. Cahiers de Prothèse 2003; 124:63-70.

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.